Aliment

«Qu' entend-on par aliments?
Réponse populaire : l'aliment est tout ce qui nous nourrit.
Réponse scientifique: on entend par aliments les substances qui, soumises à l'estomac, peuvent s'animaliser par la digestion, et réparer les pertes que fait le corps humain par l'usage de la vie. Ainsi, la qualité distinctive de l'aliment consiste dans la propriété de subir l'assimilation animale.»
source: Brillat-Savarin, «De l'aliment en général» (Méditation 5), tiré de Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante, disponible en entier en format PDF.

Essentiel

La fraîcheur des aliments est essentielle mais l'abus de nourriture est aussi dommageable à la santé que les carences nutritives. Plusieurs aliments du marché industriel sont peu nutritifs et parfois même dangereux. Par ailleurs, c'est souvent le prix qui empêche des populations d'avoir accès à un aliment donné. En résumé, la composition nutritive, la fraîcheur et le bas prix constituent les trois vecteurs d'un aliment défini comme sain.

Enjeux

Le principal défi est évidemment de procurer des aliments à tous. Mais à quel prix? Les OGM pourraient régler le problème de la faim dans le monde mais pour combien de temps? Au lieu de chercher les solutions techniques au problème de l'absence d'aliments pour tous, on pourrait envisager une solution déjà existante, à savoir celle du végétarisme: si tous les grains qui sont utilisés pour nourrir les animaux qui seront mangés par un petit nombre de populations étaient distribués aux hommes au lieu de servir à nourrir la viande, il serait possible de régler ce problème. Le rapport est assez connu: on nourrit sept hommes au lieu d'un seul si ils sont tous végétariens.

Articles


L'aliment de houille

Raoul Ponchon
Poème toujours actuel, où les manipulations chimiques des aliments préfigurent les manipulations génétiques d'aujourd'hui. (Un chimiste allemand tire de la houille un aliment qui rappelle la viande.)

Le savoir manger

Hélène Laberge
Bien manger, c'est-à-dire savourer la nourriture sans pour autant mettre sa santé en péril, c'est le problème quotidien qu'affronte l'Occidental, sollicité autant par l'image que par la réalité de la nourriture. Des penseurs ont eu à ce sujet

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.