L'aliment de houille

Raoul Ponchon
Poème toujours actuel, où les manipulations chimiques des aliments préfigurent les manipulations génétiques d'aujourd'hui. (Un chimiste allemand tire de la houille un aliment qui rappelle la viande.)
Ô Carême! du haut du Ciel
Ta demeure dernière.
Brillat-Savarin! toi, Vatel!
Et vous aussi, mon colonel,
Grimod de la Reynière;

Vous tous, fins gourmets, nos aïeux,
À la gueule friande!
Que pensez-vous de ce houilleux
Aliment, tant plus merveilleux
Qu'il rappelle la viande?

Et d'aucuns s'en vont proclamant
Ta faillite, ô Science!
En leur stupide aveuglement,
Quand c'est aujourd'hui seulement
Que ton règne commence!

Quoi qu'il en soit, si le charbon
Devient, dans la marmite,
Un régal infiniment bon,
Demain, les mines de jambon
Ne seront plus un mythe...

Avant tout cet aliment doit
Être une économie
Pour les petites gens, sans quoi,
On se demanderait pourquoi
Cette absurde chimie?

Il faut qu'en son humble foyer
Un pauvre diable puisse
D'un peu de houille festoyer,
Sans en avoir guère à payer
Que le sel et l'épice.

Mais si cette houille prévaut,
En tant que comestible,
Sur les boeufs, les moutons, les veaux,
Elle atteindra des prix nouveaux
En tant que combustible?

Cependant que moutons et boeufs
Encombreront la Sphère,
Pulluleront ès prés herbeux,
Si bien que nos petits-neveux
Ne sauront plus qu'en faire.

Dans ce cas-là, qu'adviendra-t-il
De toutes ces pécores?
Eh bien, un chimiste subtil
Viendra de chez nous, du Brésil
Où de Bochie encore.

Qui traitera dans son humour,
Son confrère d'andouille,
Et qui, par un juste retour,
De ces boeufs et veaux, à son tour,
Extraira de la houille!

Autres articles associés à ce dossier

Le savoir manger

Hélène Laberge

Bien manger, c'est-à-dire savourer la nourriture sans pour autant mettre sa santé en péril, c'est le problème quotidien qu'affronte l'Occidental,

À lire également du même auteur

Sonnet à Chevreul
À la manière de Ronsard, ou plutôt à sa manière de Ronsard.

Messes et fleurs
Une fleur vaut bien une messe.

Le pape doit manger seul
Le Protocole du Vatican veut que le Pape prenne ses repas tout seul.

Le gigot
Est-ce s'abaisser à un sujet vil que de célébrer ainsi le gigot?

La reine de Saba
Sept cents épouses, mais...

La question du fromage
Le meilleur fromage est toujours celui de son rivage, mais au-dessus de tous les paysages trône le

La Pouche-en-fleur
Ponchon par lui-même. Pouche en fleur! On l'appelait ainsi parce que sur les registres de l'État c




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ