Les atomes crochus

Jacques Dufresne
Avant d'avoir pour signification une harmonie affective, l''expression «avoir des atomes crochus» a d'abord une origine physique.
«Enfin, les corps que nous voyons durs et massifs, doivent leur cohésion à des atomes plus crochus, plus intimement liés et entrelacés en ramifications complexes. De ce genre sont, en première ligne, le diamant qui brave les coups, les blocs de pierre dure, le fer rigide, et l'airain qui crie aux gonds de nos portes.»

C'est aux philosophes atomistes grecs de l'Antiquité, parmi lesquels Démocrite (env. 460 av. J.-C. - env. 370 av. J.-C. ) et Épicure (env. 341 av. J.-C. - env. 270 av. J.-C.) dont la doctrine a été propagée dans l'Empire romain par Lucrèce (env. 98 av. J.-C. - env. 55 av. J.-C.) que l'on doit l'expression «avoir des atomes crochus.»

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Guy Lafleur ou la fin d’une ère dans les sports
Le sport comme modèle du rapprt au monde

Au Naturel, un commerce intégral à Sutton
Gratitude de clients qui sont aussi des commensaux

Pâques et les calendriers
Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le z&eacu

Anthologie-Amour
Chez les Grecs et les Romains de l'Antiquité, savoir et sentir étaient indissociab

Les talismans intérieurs Vol 1
J’appelle talismans intérieurs ces souvenirs nourriciers qui ressurgissent en nous au m

Les consolations de Noël
Les hommes ont chanté et dansé  en des temps généralement plus durs

La liberté, le mal, la vie, la mort
L’invasion de l’Ukraine par les Russes en 2022 est, comme le fut celle de l‘Irak p




En marge de la Conférence de Glasgow