Livre

 

Essentiel

 

Enjeux

Texte de Debidour sur la fin de l'écriture.

- «Après tout, qui sait si la civilisation de la chose écrite n'apparaîtra pas,dans un siècle, comme quelque chose de très passager dans l'histoire humaine, un entracte de cinq cents ans à peine, entre deux ères où une éclatante primauté aura été donnée – bien que par des moyens très différents - à ce qui s'adresse à l'oreille qui écoute et à l'oeil qui voit (et non qui lit)»?

L'auteur de cette réflexion, Victor-Henri Debidour, fut un brillant helléniste. On a notamment publié ses traductions d'Aristophane et plus tard ses traductions de Sophocle. Il fut longtemps professeur à Lyon, où il fonda l'excellente revue Le Bulletin des lettres, qui existe toujours. On lui doit aussi l'un des plus beaux livres sur Simone Weil: Simone Weil ou la transparence,  publié chez Plon en 1963. Gustave Thibon, dont il fut l'ami, le cite ici sans présier la source, mais on peut être assuré de l'authentiticé du passage.  Le commentaire de Thibon, écrit en 1971, est d'autant plus intéressant  que l'avènement d'Internet, les médias sociaux en particulier, en confirme la pertinence; le livre toutefois ne semble pas trop souffrir de cette concurrence.

Commentaire de Thibon:

«Des moyens très différents en effet: avant l'invention et la diffusion de l'imprimerie, l'esprit de l'homme se formait à l'aide de moyens audiovisuels, mais des moyens directs et concrets:paroles d'un homme adressées à des hommes (je pense aux conversations d'autrefois, aux traditions orales, au rôle central de la prédication dans l'instruction religieuse...), images non manipulées, nées du contact immédiat avec l'objet. Tandis qu'aujourd'hui, les paroles et les images nous parviennent par le truchement d'appareils qui s'adressent à tout le monde et à personne et qui, par là, se situent à un niveau d'abstraction infiniment plus élevé et plus stérilisant que la chose écrite...Le paysan du Moyen Âge ne «pensait» peut-être pas beaucoup, mais i l trouvait, dans de vrais échanges, les éléments les plus nécessaires et les mieux adaptés à sa vie propre ; ensuite, le lecteur a reçu du livre des éléments de réflexion ; désormais, nous glissons vers une sorte d'inculture informée d'où seront bannies à la fois la vie et la réflexion. Ainsi le robot succédera à l'intellectuel comme celui-ci a succédé à l'intuitif...De l'instinct à la pensée, de la pensée au réflexe cérébral. x

Gustave Thibon, Parodies et mirages ou La décadence d'un monde chrétien, Éditions du Rocher, 2011

 

 

 

Synthèse

 

Articles


À propos d'un film

Jean Guehenno

Les livres consolateurs

Madame de Staël
Extrait de: De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales. Discours préliminaire (1800)

Le livre dans la Renaissance italienne

Jacob Burckhardt
Bien que l'on attribue l'invention des techniques de l'imprimerie en Occident à Gutenberg et ses associés, l'Italie de la Renaissance fut un des principaux foyers de développement des techniques associées à l'imprimerie: la reliure, la typograp

Lecture

Franz Kafka

Lettre à ma petite-fille

Pierre-Paul Roy

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.