Spectacle

Voici les deux principaux sens que donne le Littré: « 1)Tout ce qui attire le regard, l'attention, arrête la vue. 2) Représentation théâtrale. »
Aller au spectale aujourd'hui c'est aussi aller au cinéma, à l'opéra, au ballet...
Ne convient-il pas d'ajouter un troisième sens, issu du vocabulaire philosophique: le spectacle comme ersatz de la réalité, illusion ? Guy Debord le définit comme «un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images» (La société du spectacle, §4).

Essentiel

Et sans doute notre temps... préfère l'image à la chose, la copie à l'original, la représentation à la réalité, l'apparence à l'être... Ce qui est sacré pour lui, ce n'est que l'illusion, mais ce qui est profane, c'est la vérité. Mieux, le sacré grandit à ses yeux à mesure que décroît la vérité et que l'illusion croît, si bien que le comble de l'illusion est aussi pour lui le comble du sacré
Feuerbach, Préface à la deuxième édition de L'Essence du christianisme.

Le savant comme spectateur

«Mais eux (les savants) sont assis au frais, à l'ombre fraîche; ils veulent partout n'être que des spectateurs et ils se gardent bien de s'asseoir où le soleil brûle les marches.
Pareils à ceux qui stationnent dans la rue et qui, bouche bée, regardent les passants, ils attendent et regardent, bouche bée, les pensées imaginées par d'autres.
Les touche-t-on de la main, ils font de la poussière autour d'eux, comme des sacs de farine; mais qui donc se douterait que leur poussière vient du grain et de la gloire dorée des champs d'été!
[...]
Ils travaillent, semblables à des moulins et à des pilons: qu'on leur jette seulement du grain! - ils s'entendent à moudre le blé et à le transformer en une poussière blanche.»
Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra.
***

«De ce spectacle (celui des médias industrialisés) on peut tirer la loi suivante: les réactions affectives d'un individu s'appauvrissent, se minimisent, glissent sur le plan du jeu et de la fiction, dans la mesure où se multiplient, autour de cet individu, les excitations artificielles...»
Gustave Thibon, Vie urbaine et surmenage affectif.

Essentiel

Et sans doute notre temps... préfère l'image à la chose, la copie à l'original, la représentation à la réalité, l'apparence à l'être... Ce qui est sacré pour lui, ce n'est que l'illusion, mais ce qui est profane, c'est la vérité. Mieux, le sacré grandit à ses yeux à mesure que décroît la vérité et que l'illusion croît, si bien que le comble de l'illusion est aussi pour lui le comble du sacré
Feuerbach, Préface à la deuxième édition de L'Essence du christianisme.

Le savant comme spectateur

«Mais eux (les savants) sont assis au frais, à l'ombre fraîche; ils veulent partout n'être que des spectateurs et ils se gardent bien de s'asseoir où le soleil brûle les marches.
Pareils à ceux qui stationnent dans la rue et qui, bouche bée, regardent les passants, ils attendent et regardent, bouche bée, les pensées imaginées par d'autres.
Les touche-t-on de la main, ils font de la poussière autour d'eux, comme des sacs de farine; mais qui donc se douterait que leur poussière vient du grain et de la gloire dorée des champs d'été!
[...]
Ils travaillent, semblables à des moulins et à des pilons: qu'on leur jette seulement du grain! - ils s'entendent à moudre le blé et à le transformer en une poussière blanche.»
Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra.
***

«De ce spectacle (celui des médias industrialisés) on peut tirer la loi suivante: les réactions affectives d'un individu s'appauvrissent, se minimisent, glissent sur le plan du jeu et de la fiction, dans la mesure où se multiplient, autour de cet individu, les excitations artificielles...»
Gustave Thibon, Vie urbaine et surmenage affectif.

Articles


La science et le pouvoir

Jacques Dufresne

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ