Sous-développement

Selon Jacques B. Gélinas,1 on peut d'abord définir le sous-développement à partir de ses symptômes: «la sous-alimentation, la mortalité infantile, l'analphabétisme, le PNB (produit national brut) par habitant, l'endettement et le reste» . On peut aussi définir un pays sous-développé à partir des mécanismes internes de son économie: c'est « un pays dont les rouages économiques s'engrènent de façon subordonnée dans la mécanique géante de l'économie mondiale» . Le sous-développement se caractérise par :

1. «La dépendance financière et monétaire».
La dette (capital et intérêts) est tellement importante que le pays doit compter sur les marchés financiers extérieurs pour la rembourser. Son économie est alors extrêmement sensible à toutes les «fluctuations brusques des taux d'intérêt et de change».

2. «L'extraversion du système économique».
«L'économie des pays sous-développés repose principalement sur l'exportation des matières premières à faible valeur ajoutée, dont ils ne contr8lent pas les prix. Ils ne contrôlent pas non plus les prix des produits manufacturés ou alimentaires qu'ils importent. Ils ne disposent d'aucun moyen efficace pour faire évoluer les termes de l'échange en leur faveur de façon équitable».

3. «La désarticulation de l'économie nationale».
La dépendance financière et l'extraversion commerciale engendrent et entretiennent une société duale. On y trouve d'une part le secteur exportateur, «forcé d'adapter ses produits, sa technologie et sa gestion aux conditions extérieures», et d'autre part les secteurs traditionnels.

4. «La subordination des élites aux intérêts externes» .
Les mécanismes de développement ont donné naissance à une classe de politiciens, de technocrates et de bureaucrates «branchés sur l'aide internationale» . Its ont «contaminé le champ politique qui, arrosé de l'extérieur, peut se passer de ses bases sociales pour survivre». Cette «aidocratie» est le résultat et non la cause de l'inadaptation du système.

1.Jacques B. Gélinas, Et si le Tiers Monde s'autofinançait - De l'endettement à l 'épargne, Les Éditions Écosociété, Montréal, 1994

Articles


L'aide au développement

Andrée Mathieu
Cet article contient des précisions sur les institutions, comme le FMI, vouées à l'aide au développement, sur les types d'aide, bilatérale ou multilatérale de même que sur les rapports de force entre les diverses catégories de pays. L'article

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ