Signes de vie

Ne pas confondre avec signes vitaux. Quand une personne nous donne signe de vie, elle ne nous décline pas l'état de ses signes vitaux : température, pouls, respiration et pression artérielle, toutes choses mesurables; elle se rend présente à nous en évoquant sa Vie en tant que qualité.

On dépense sans compter pour prolonger la vie définie par les signes vitaux des personnes âgées, mais on ne leur donne pas signe de vie.

La lettre manuscrite est un bel exemple d'un signe de vie qui est aussi signe de la vie. Signe de vie : je vous rappelle que je suis bien vivant! Signe de la vie : mon écriture, unique, inimitable, me rend présent auprès de vous de façon plus sensible, plus immédiate.

S'il est transmis mécaniquement, instantanément et constamment répété, le signe de vie n'est plus qu'un signal. À l'extrême opposé, quand la lettre était attendue depuis des mois et transmise par une main qui avait touché celle du correspondant, elle devenait un sacrement : « signe sensible destiné à donner la grâce ».

Début d'une réflexion qu'il faudra poursuivre...

 

Articles





Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ