Gauche

Essentiel

«Quels sont les défis pour "la gauche à venir"? Pour Zaki Laïdi, le clivage gauche/droite, bien qu'affaibli sur bien des sujets, reste pertinent sur un thème central: l'égalité. Alors que la droite "naturalise" les inégalités sociales, en fait la conséquence nécessaire de l'ordre du monde, la gauche les "socialise". Le déplacement des frontières de l'inégalité, l'émergence de fractures sociales auxquelles l'État Providence reste aveugle, la complexification des trajectoires individuelles, les attentes des individus à un degré d'autonomie toujours plus grand, etc., demandent une nouvelle régulation politique dont la gauche doit se saisir. Zaki Laïdi avance, sur ces questions, de véritables propositions politiques dans une période caractérisée par la pauvreté des débats.»

Jérome Crozat (site UNSA-Éducation, Fr.) - à propos de : Zaki Laïdi, La gauche à venir. Politique et mondialisation" - lien désactivé (septembre 2003)

Certains déplorent la disparition de la gauche au profit d'une idéologie consensuelle :

«La gauche en tant que force politique et projet philosophique visant à transformer la société vers plus d’égalité et de justice, vers une meilleure répartition des richesses, n’existe plus. Le qualificatif de "plurielle" dont elle s’affuble aujourd’hui n’est qu’un piètre cache-sexe au renoncement. La gauche française, convertie depuis 1983 aux bienfaits du capitalisme, ne rêve plus de «changer la vie» mais privatise, démembre les services publics, instaure les fonds de pension et se prépare à la «mondialisation heureuse» en faisant rougir la Bourse de plaisir. La gauche est nue. Il ne lui reste donc que les postures.» (Christian Authier, «Les nouveaux bien-pensants», L'Opinion indépendante, Toulouse)

Enjeux

«Aujourd'hui, la gauche n'essaie plus de transformer le monde et la société: elle les gère.» (Serge Halimi)

Articles


La gauche morale

Christian Authier

Les 7 familles de la gauche française

Christian Authier
Texte publié il y a quelques années (vers 1999) par Christian Authier. L'auteur, avec le mordant et l'humour qui le caractérise, en même temps que la rigueur, nous trace un panorama critique des sensibilités de gauche dans la France actuelle. Al

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.