Chocolat

Une définition contemporaine: "mélange de pâte de cacao, de sucre et de beurre de cacao, en proportions plus ou moins importantes selon que le type de chocolat (amer, mi-amer, "bitter", noir…). Le chocolat noir, contenant la plus grande proportion de cacao, est une pâte de cacao non dégraissé, de beurre de cacao et de sucre. Le chocolat au lait est quant à lui un mélange de pâte de cacao, de sucre et de lait, alors que le chocolat blanc se compose de beurre de cacao, de sucre et de lait." (source: Office belge du commerce extérieur, Revue BIEC, éditions spéciale 2001 / n°1 - Chocolat belge)

Définition proposée par un dictionnaire français du XIXe siècle: "préparation alimentaire, aussi salutaire qu'agréable, et qui se compose de cacao torréfié et de sucre, broyés ensemble par des procédés manuels ou mécaniques; souvent on l'aromatise avec de la vanille, ou de la cannelle. Le chocolat est très nourrissant, et de facile digestion quand il est bien préparé; il fortifie l'estomac, et répare promptement les forces épuisées: aussi le recommande-t-on aux personnes d'une constitution faible ou fatiguée. On mange le chocolat soit cru, en tablettes, en bâtons, en pastilles, soit délayé dans de l'eau ou du lait chaud; combiné avec les oeufs et le lait, il sert à faire des crèmes excellentes." (M.-N. Bouillet, Dictionnaire universel des sciences, des lettres et des arts..., Paris, Librairie de L. Hachette et Cie, 1857)

Essentiel

«Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche.» Brillat-Savarin Source en ligne : http://www.chocolats.org/plaisir.htm

Essentiel

«Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche.» Brillat-Savarin Source en ligne : http://www.chocolats.org/plaisir.htm

Articles


Divin chocolat

Hélène Laberge
Dans le mouvement qui pousse les Québécois vers les choses fines, fromages de lait cru et restaurants gastronomiques, il y a l'apparition depuis quelques années de chocolateries. La plupart des petites villes ont la leur, dont les artisans ont ét

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ