L'âme et le corps

Baruch Spinoza
Conception simple de l'âme, qui présuppose son existence plus qu'elle ne l'explique.
L'âme et le corps sont une seule et même chose, qui est conçue tantôt sous l'attribut de la pensée, tantôt sous celui de l'étendue.

Autres articles associés à ce dossier

L'âme close et l'âme ouverte

Henri Bergson

Voici un extrait de Les deux sources de la  morale et de la religion d'Henri Bergson. Le lien sous ce titre conduit au texte complet de cette oeuvre.

Perséphone et les semences

Jacques Dufresne

Ce court passage évoque deux des sources d'inspiration de Platon pour ce qui est de l'immortalité de l'âme: l'Éleusinisme et l'Orphisme.

Le soin de l'âme

Hélène Laberge


La division tripartite de l'âme selon Platon

Jacques Dufresne

L'influence de la conception grecque de l'âme s'étend jusqu'à l'époque contemporaine.

À lire également du même auteur

La béatitude
Le bonheur est contenu dans la mesure de la vertu épicurienne.

L'illusoire liberté
Voici trois pensées de Spinoza sur la liberté




En marge de la Conférence de Glasgow