Comment cela est-il possible?

Louis Blanc
S’il n’y avait que des douleurs exceptionnelles et solitaires à soulager, la charité y suffirait peut-être. Mais le mal a des causes aussi générales que profondes; et c’est par milliers qu’on les compte, ceux qui, parmi nous, sont en peine de leur vêtement, de leur nourriture et de leur gîte.

Comment cela est-il possible? Pourquoi, au sein d’une civilisation tant vantée, cet abaissement tragique et cette longue agonie de la moitié des humains?

Le problème est obscur. Il est terrible. Il a provoqué des révoltes qui ont ensanglanté la terre sans l’affranchir. Il a usé des générations de penseurs. Il a épuisé des dévouements d’une majesté toute divine. Voilà deux mille ans déjà que des nations entières s’agenouillent devant un gibet, adorant, dans celui qui voulut y mourir, le Sauveur des hommes. Et pourtant, que d’esclaves encore! Que de lépreux dans le monde moral! Que d’infortunés dans le monde visible et sensible! Que d’iniquités triomphantes! Que de tyrannies savourant à leur aise les scandales de leur impunité! Le Rédempteur est venu; mais la Rédemption, quand viendra-t-elle?

Autres articles associés à ce dossier

Malheur

Simone Weil


Le Gueux

Guy de Maupassant

La description sobre et émouvante d'une tragédie humaine.




En marge de la Conférence de Glasgow