Luxure

«Luxure signifie excès brillant, et concerne tous les genres de parure et d'exhibition. Il y a donc du scandale dans la luxure, comme dans le luxe. Luxure désigne particulièrement le scandale des scandales, c'est-a-dire l'impudeur devenue spectacle. La publicité du corps humain et de l'intimité humaine exerce une action presque irrésistible sur le spectateur, en qui la colère se mêle au désir et l'exaspère. Et le sentiment de cette puissance est ce qui développe au delà de toute limite la passion que l'on nomme luxure. Vraisemblablement cette passion est la plus redoutable de toutes, par un genre d'ivresse qui au reste est toujours melé d'humiliation, de colère et de cruauté. L'esprit rabelaisien va directement contre la luxure, en soulignant le ridicule et la laideur des exhibitions luxurieuses. Et l'on comprend pourquoi la luxure d'imagination est la plus redoutable.»

Alain, Définitions, Gallimard, Paris 1953, p.137

Essentiel

Un sentiment humain ne peut à la fois s'étager et s'étaler, être profond, authentique et offert en spectacle au public. Il faut choisir. (J.D.)

Essentiel

Un sentiment humain ne peut à la fois s'étager et s'étaler, être profond, authentique et offert en spectacle au public. Il faut choisir. (J.D.)

Articles


Dossiers connexes




Nos suggestions