Le trafic des vésicules biliaires d'ours noirs

Société de la faune et des parcs du Québec
Au terme d'une vaste enquête, quelque 200 agents de protection de la faune du Québec ont aujourd'hui démantelé un réseau de braconnage de vésicules biliaires d'ours noirs et de chair de gros gibiers. Les vésicules étaient principalement écoulées dans certaines provinces canadiennes, aux Etats-Unis et dans des pays asiatiques comme la Corée, le Vietnam et la Thailande.

Il semble que les vésicules biliaires des ours seraient très prisées notamment par certains citoyens québécois, canadiens, américains et les étrangers d'origine asiatique qui leur conféreraient des propriétés et des vertus médicinales et aphrodisiaques. Les vésicules sont achetées sur le marché québécois au prix de 5 $ à 8 $ par gramme et une vésicule pèse généralement entre 20 et 30 grammes. La valeur moyenne d'une vésicule dépasse donc les 150 dollars au Québec; elle est sûrement supérieure lorsque les vésicules parviennent à destination, transformées ou enrobées dans des produits de consommation courante. Selon nos informations, des personnes-courriers acheminaient les vésicules vers des lieux prédéterminés en vue de la revente.

Autres articles associés à ce dossier




Nos suggestions